Avis défavorable pour le projet de Milhac-de-Nontron

En date du 14 janvier 2021, les commissaires enquêteurs en charge de l’enquête publique concernant le projet éolien de Milhac-de-Nontron ont rendu un avis DEFAVORABLE… voire clairement très défavorable.

Le rapport d’enquête précise que l’enquête publique a recueilli 2589 observations permettant d’exposer 5323 arguments. Seulement 24 avis (1,1% des avis exprimés) favorables ont été recensés dont la plupart proviennent de l’extérieur du département et de personnes ou structures proches du promoteur. Ces chiffres reflètent la forte mobilisation de la population et surtout la très forte opposition au projet.

Après l’évocation de quelques points positifs, les commissaires déroulent une très longue liste d’arguments négatifs qui motivent complètement l’avis défavorable qui était attendu.

A noter que le promoteur n’a pas daigné remettre aux commissaires enquêteurs un mémoire de réponse comme le prévoit la procédure. Sans doute n’avait-il pas toutes les réponses aux milliers d’arguments qui s’opposaient à son funeste projet.

Ce bon résultat n’est qu’une étape pour mettre définitivement fin au parc éolien du petit bos. Il est le fruit d’un travail en bonne intelligence entre plusieurs associations locales, des collectivités territoriales et la population. VIAPL a pris sa part et notre associatron est satisfaite de voir qu’une grande partie des arguments qu’elle a adressée dans sa contribution aux commissaires enquêteurs a été reprise dans le rapport final.

Vous pouvez télécharger le rapport de la commission d’enquête ci-dessous :

Les étapes suivantes sont un passage devant la commission « Sites, Nature et Paysage » du département suivi ensuite d’un arrêté rendu par le préfet. Ce dernier a été clairvoyant pour le projet de la queue d’âne distant de 5,5 kms et nous espérons qu’il prendra de la même manière un arrêté de refus pour Milhac-de-Nontron.

Abowind attaque le préfet

C’est la mauvaise nouvelle du jour. Alors que le préfet de la Dordogne avait parfaitement compris l’inutilité du projet de la queue d’âne sur les communes de Saint-Saud-Lacoussière et Saint-Jory-de-Chalais et avait promulgué un arrêté de refus, le constructeur allemand Abowind, à l’origine du projet, n’hésite à contester la décision du préfet en justice. Il a déposé un recours devant la cour d’appel de Bordeaux le 18 décembre dernier.

Ce promoteur bénéficie de nombreuses subventions de la part de l’état qui achète à prix d’or et avec nos impôts l’électricité qu’il produit. Avec les sommes pharamineuses qu’il récupère, il se paye des avocats pour attaquer l’état lui même… Scandaleux, inique, incompréhensible… A quel moment allons-nous réussir à mettre fin au diktat que cherchent à imposer les promoteurs éoliens ?

En ce qui concerne VIAPL, nous restons mobilisés et nous serons aux côtés du préfet pour ester également en justice si nécessaire.

Défendons la forêt de la double contre un défrichement inutile

Nos amis de l’association Asso 3D (Association de Défense du val de Dronne et de la Double) s’activent vaillament depuis quelques années pour empêcher l’implantation d’un parc éolien au coeur de la forêt de la Double.

De manière assez incompréhensible, ce projet n’a pas encore été abandonné alors qu’il est envisagé en milieu sylvicole caractérisé par une abondante biodiversité et que le dossier est émaillé de plusieurs irrégularités sur fond de prise illégale d’intérêt.

Il est encore possible de mettre fin à ce projet en refusant le défrichement de 4,8 hectares destinés à accueillir le parc éolien. Une consultation publique est actuellement en cours pour recueillir l’avis du public concernant ce défrichement et chacun peut y participer jusqu’au 07 février.

La procédure est la suivante :

Vous devez adresser vos observations et propositions par mail à l’adresse suivante: ddt-mad-ferme-eolienne-grands-clos-puymangou-2020@dordogne.gouv.fr 

Pour que ASSO3D puisse suivre l’avancement de cette consultation, l’association demande à être en copie des observations à l’adresse suivante : defense.dronne.double@gmail.com.

Pour tout savoir sur ce dossier, une abondante documentation est disponible sur le site de la préfecture :
https://www.dordogne.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-Mise-a-disposition-du-public/Defrichement-parc-eolien-les-Grands-Clos-PARCOUL-CHENAUD-et-SAINT-AULAYE-PUYMANGOU2/Defrichement-parc-eolien-les-Grands-Clos-PARCOUL-CHENAUD-et-SAINT-AULAYE-PUYMANGOU

Si vous n’avez pas le temps de lire tout le dossier, pour vous aider à finaliser votre argumentaire, Asso 3D propose ci-dessous un modèle de lettre que vous pouvez parfaitement adapté à votre guise et il est même fortement conseillé de faire une réponse personnalisé

Vous pouvez également signer une pétition à cette adresse : http://chng.it/gJwScrMc

Soyons tous solidaires pour protéger nos territoires, ne tardez pas à déposer vos observations.

Non aux éoliennes à Saint Mathieu

L’enquête publique du petit bos pour un projet éolien dans le sud du Parc naturel Régional Périgord-Limousin vient à peine de se terminer qu’une nouvelle enquête débute sur la commune de Saint Mathieu en plein coeur de notre parc.

L’entreprise allemande WKN est à la manoeuvre et cherche à implanter 4 nouvelles éoliennes de 180 m de haut. Notez bien que cette entreprise a déjà réussi à implanter 3 éoliennes à Maisonnais-sur-Tardoire qui se situe à quelques Kilomètres de Saint-Mathieu. Ce parc est entré en fonctionnement en 2020 et les riverains n’ont pas tardé à comprendre leur malheur comme en témoigne cet article de presse que nous avions relayé en octobre 2020.

Le Collectif « CONTRE LES ÉOLIENNES DE SAINT-MATHIEU » organise la résistance au niveau local mais c’est bien l’ensemble du Parc Naturel Régional qui doit se mobiliser pour repousser cette nouvelle tentative des promoteurs éoliens. Voici des éléments pour comprendre les enjeux et préparer votre contribution :

Consulter le site du collectif « Contre les éolienes de Saint-Mathieu »

Consulter le dossier de l’enquête publique

Et enfin, pour participer à l’enquête publique, voici le lien du registre dématérialisé … Attention, vous avez jusqu’au 05 février 2020, dernier délai pour contribuer et vous avez le droit de déposer plusieurs observations, même en plusieurs fois.
https://www.enquetes-publiques.com/Enquetes_WEB/FR/EP20501/Consulter/false/false.awp

Non aux éoliennes à Saint Mathieu